On en dit quoi ?


« J'ai bien aimé Bienvenue à Rocketville. Bien sûr, c'est une histoire de hockey, ce qui n'est pas pour me déplaire, mais elle véhicule aussi des valeurs qui, sans nécessairement être perdues, tendent à sombrer dans l'oubli. »   

                                             Lurelu, hiver 2011, volume 23, numéro 3.


« La lecture est fluide, les rebondissements nombreux et les quelques illustrations allègent le texte. Parfait donc pour accrocher les plus jeunes à la lecture. »

 

                                     http://www.sophielit.ca/nouvelle.php?categorie=2&id=51


« Je l’avoue, je suis maintenant une fan des Requins de Rocketville, cette belle équipe de hockey qui joue autant dans l’aréna que dehors sur la glace du village. »

 

                              http://info-culture.biz/2012/11/28/bienvenue-a-rocketville-toute-une-recrue/


« Ces deux petits romans ont ravivé en moi le souvenir des parties en ''gang'' dans la cour d’école avec les frères enseignants qui attachaient leur soutane dans leur ceinturon pour patiner. C’était le temps où nous jouions un peu « sur la bottine », avec un bâton de hockey à 1$, sans jambières (ou avec des catalogues Eaton bien attachés sous le pantalon), sans épaulettes, sans masque, sans gants rembourrés mais avec deux paires de mitaines. »

 

                                                                   Éditions de la Noraye, 29 janvier 2014.


« Ce premier roman est parfait pour un élève qui n’aime pas la lecture, mais qui apprécie les sports d’hiver, tels que le hockey. De plus, il y a plusieurs autres romans qui suivent après celui-ci, et ils deviennent de plus en plus épais et adapté à l’enfant qui grandit d’année en année. »

 

http://passionjeunesse.wordpress.com/2013/12/01/bienvenue-a-rocketville/